7 347 KM
AU COMPTEUR
 
DES SECONDES QUI DURENT UNE ETERNITE : LES DERNIERS INSTANTS AVANT LE DEPART.
A VOS MARQUES !
 
00,0000 km
 
 
 
APRES LA LIGNE
D'ARRIVEE, LA
DOULEUR
VA CESSER.
 
   
TES JAMBES
T'ORDONNENT DE
RALENTIR. MAIS TON
ORGUEIL TE L'INTERDIT
DANS LA DERNIERE
LIGNE
DROITE.
   
DE
DROOM.
- BART-JAN HORREE -
MERCI,
MERCI.
   
MERCI,
   
MERCI
AUX SPECTATEURS.
   
 
   
VOICI LA
LIGNE
D'ARRIVEE. OUI, C'EST
BIEN ÇA. LA LIGNE
D'ARRIVEE !
   
 
   
 
 
   
   
 
   
   
 
 
   
 
 
   
 
 
   
 
 
 
   
   
 
 
 
   
   

KM 40,
DIE GEIER KOMMEN,
NOCH 2.1950 KM.
- NIKLAS AUSTERMANN -

 
 
 
 
 
 
 
 
     
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
   
   
 
   
 
 
   
 
 
 
   
   
 
   
 
   
 
 
 
   
 
 
   
 
 
   
 
DE L'EAU !

DO NOT LET
YOURSELF
WALK!
- MIKKO LAITINEN -

 
   
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
   
DE L'EAU !
   
   
 
   
   
   
 
   
 
 
 
 
   
 
 
   
 
 
   
 
   
 
   
 
   
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 

DOE IK DIT
ALLEEN
VOR MEZELF?
- FRANK DANIELS -
 
     
 
 
 
 
 
 
 
   
 
     
 
 
 
 
 
   
   
 
 
 
   
 
 
 
 
   
   
 
 
 
 
 
 
C´ETAIT
35 OU 33?
- PATRICK BAUCHAT -

DIE SCHMERZEN
WANDERN VOM LINKEN
KNIE INS RECHTE KNIE.
JETZT AUFGEBEN?
NIEMALS!
- FRANK HORMES -

   
 
   
NE RALENTIS PAS
PLUS DE
CINQ
MINUTES OU TU RISQUES
DE CHANGER D'AVIS.
   
   
 
 
   
 
 
   
 
     
   
 
 
 
 
   
 
SANS
LES SPECTATEURS,
TU AURAIS
ABANDONNE.
   
 
 
   
 
 
 
     
 
 
 
     
 
 
 
 
 
   
   
                     
   
   
   
   
   
CELA FAIT TELLEMENT
MAL
DE SE FAIRE DEPASSER.
   
 
 
 
 
     
   
   
     
   
 
 
 

STOPPEN
IS NU
GEEN
OPTIE MEER!
- MARIO WILLEMS -
LA DOULEUR
PEUT-ELLE
TUER
QUELQU'UN ?
 
   
     
   
   
   
 
 
 
 
   
     
   
     
 
THERE WAS NO
WALL.
- HEIKKI KARKKAINEN -
LE MUR,
LE FAMEUX
MUR...
- GÉRALD RICHARD -
 
 
 
 
   
 
 
 
   
 
 
 
 
 
QU'EST-CE QUI
T'EMPECHE D'ARRETER
ICI ET
MAINTENANT ?
 
 
 
 
 
POURQUOI
S'INFLIGER CELA ?
 
 
 
A QUOI
TOUT CELA SERT-IL ?
 
 
     
 
     
 
 
   
 
 
 
 
   
 
 
 
 
 
 
C'EST LORSQUE TU
COMMENCES A
PERDRE
LA TETE QUE LA
COURSE ENTRE DANS
SA PHASE FINALE.
 
   
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
   
   

   
   
INSUPPORTABLE !
   
   
 
   
 
     
 
INSUPPORTABLE !
 
 
 
 
   
LA DOULEUR
EST
INSUPPORTABLE.
 
     
 
 
 
 
 
 
   
 
     
 
 
   
 
 
   
   
   
 
   
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
LA SOUFFRANCE
VIENT
DE COMMENCER.
 
 
 
 
 
 
 
   
 
   
 
 
   
 
 
 
   
   
 
   
 
 
 
 
   
 
 
   
   
   
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CONTINUE A COURIR
ET TOUT SE PASSERA
BIEN.
 
 
 
 
CONTINUE A COURIR
ET TOUT SE PASSERA
BIEN.
   
   
   
   
CONTINUE A COURIR
ET TOUT SE PASSERA
BIEN.
 
   
   
 
   
 
 
 
   
 
 
   

 






   
 
   
SI TU COURS PLUS
VITE SANS T-SHIRT,
DEBARRASSE
T'EN.
SON PRIX N'A AUCUNE
IMPORTANCE.
   
   
   
   
   
 
 
   
ABANDONNER ? OU PLUTOT S'ARRETER ?
EPUISE ?
ARRETER LA COURSE
EST LE PIRE DES
SCENARIOS.
   
   
   
   
 
   
   
   
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 
   
 
 
 
 
   
 
 
 
 
   
   
   
   
   
SERRE
LES DENTS !
CONGRATULATIONS!
YOU ARE NOW
NEARER
TO THE FINISH THAN
YOU ARE TO THE START.
- DEAN NASSER -
   
   
   
 
 
 
     
 
 
 
 
   
 
 
 
   
 
LES
SPECTATEURS
SAVENT-ILS A
QUEL POINT ILS SONT
IMPORTANTS ?





 
 
   
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
UNE AMPOULE TE FAIT
SOUFFRIR.
CETTE
SOUFFRANCE VA-T-ELLE
RUINER TOUS TES
ESPOIRS DE RECORD ?
 
 
 
 
   
 
 
 
 

 
 
 
 

 
 
 
 
 
   
 
CHAQUE MARATHON
EST UNE LUTTE
ENTRE LA
TETE
ET LES JAMBES.
 
 
 
 
   
 
 
 

 
 
 
   
   
 
   
 
 
 
 
 
   
 
   
   
   
   
 
     
 
 
 
   
 
   
   
 
   
   
 
 
 
   
 
   
 
 

DENK NICHT AN
JEDEN
KILOMETER! ZÄHL DAS
EINMALEINS IM
KOPF, UM IHN FREI
ZU BEKOMMEN.
- YVONNE BÜSCHER -

   
TU SUPPORTES
DIFFICILEMENT
L'HUMILIATION D'ETRE
DEPASSE
PAR DES COUREURS.
   
 
 
 
   
 
 
 
     
 
     
 
 
   
 
   
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
   
 
   
   
 
     
 
 
   
 
   
 
   
 
   
 
 
 
 
   
 
 
 
 
   
 
   
 
   
 
   
 
   
 

   
 
 
   
   
   
   
LES DIX DERNIERES
MINUTES, TU N'AS RIEN
ENTENDU
D'AUTRE QUE TA FOULEE.
   
   
   
 
   
 
   
 
 
 
   
 
 
 
 
   
 
 
CONTINUE A
COURIR.
CES CRAMPES DANS
TON TIBIA FINIRONT
PAR DISPARAITRE.
   
 
 
 
 
 
     
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
   
 
   
 
   
 
   
 
 
   
 
   
   
   
 
   
   

   
   
 
 
   
 
 
   
 
     
 
   
 
 
 
 
   
 
 
 
   
 
TANT QUE PERSONNE NE
TE VOIT
TU PEUX TE LAISSER
ALLER. MAIS
ATTENTION, LES
SPECTATEURS T'ATTENDENT AU
PROCHAIN VIRAGE.
 
   
 
 
 
     
 
 
 
     
 
 
 
 
 
   
 
 
 
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
MAIS
OU SE TROUVE LE
POSTE DE RAVITAILLEMENT
EN EAU ?
 
 
   
 
 
 
   
 
 
 
 
   
 
 

 
 
   
 
 
     
LE PROCHAIN
POSTE DE
RAVITAILLEMENT
EN EAU NE PEUT
PAS ETRE LOIN.
     
 
     
     
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
   
 
 
PROFITE DU VENT
ARRIERE. IL VA TE
PERMETTRE DE
TE RAPPROCHER
DE TON
MEILLEUR TEMPS.
 
 
 
   
   
 
   
 
C'EST LE
POULS
DU COUREUR QUI
DETERMINE SA
FOULEE.
 
 
   
   

   
   
JUSQU'A AUJOURD'HUI,
TU N'AVAIS JAMAIS
PRIS CONSCIENCE
DE LA
PUISSANCE QUE
PROCURENT LES
SPECTATEURS
EUPHORIQUES.
   
   
   
 
   
 
 
   
   
 
   
   
 
 
   
   
 
   
 
   
 
   
 
 
LE DEPASSEMENT EST
UNE FORME
EQUITABLE DE
DOPAGE.
   
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
TU VOIS LE COUREUR
DEVANT
TOI ? TU PEUX
FACILEMENT COURIR
AUSSI VITE QUE LUI.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
     
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
CHAQUE MARATHON
A SON CARACTERE
PROPRE. PERSONNE NE
PEUT
ECHAPPER AU
SORTILEGE.
 
 
 
     
 
 
   
   
   
 
   
   
 
   
   
 
   
 
 
 
 
 
TU NOTES QUE TON
TEMPS EST BON.
C'EST PEUT-ETRE
TA
COURSE.
 
 
 
   
 
   
   
 
     
 
 
 
 
 
   
 
   
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 
 
 
   
 
 
   
 
TON CORPS A TROUVE
SON RYTHME. LA
MACHINE FONCTIONNE A
PLEIN
REGIME.
   
 
 
   
 
 
 
   
 
 
 
 
 

 
 
   
   
 
   
   
   
   

BIS JETZT IST ES
NOCH GANZ
LEICHT.
- CONSTANTIN OTTO -

   
 
 
   
TU ES CONSTAMMENT
A L'ECOUTE DE TA
VOIX
INTERIEURE.
TU VEUX COMPRENDRE AVEC PRECISION LES
SENSATIONS PHYSIQUES
ET CE QUE TON
ORGANISME ESSAIE
DE TE DIRE.
 
   
 
 
   
 
 
   
 
   
 
 
LES OBJECTIFS SONT
CLAIREMENT
DEFINIS :
A) AMELIORER TA
PERFORMANCE
PERSONNELLE
B) TERMINER LA
COURSE
C) SI TU ECHOUES
POUR A), REUSSIR B).
 
 
 
     
 



 

WILL
ICH DAS WIRKLICH?
- THOMAS BENDER -





   
   
 
 
   
 
   
   
   
LE CLIMAT PEUT TE
DONNER DU
TONUS.
OU IL PEUT TE
DESAVANTAGER
(ENTRE AUTRES CHOSES).
   
 
   
 
 
   
 
 
   
 
   
T'ES-TU
ENTRAINE
SUFFISAMMENT ?
AS-TU ASSEZ MANGE ?
CETTE DERNIERE TASSE
DE CAFE N'ETAIT-ELLE
PAS DE TROP ?
   
 
LA ROUTE EST
A TOI.
TOUTE LA VILLE
T'OBSERVE.
 
   
 
LA LONGUE PERIODE
DE PREPARATION S'EST
TERMINEE EN UN
ECLAIR.
TU DOIS MAINTENANT
DONNER LE MEILLEUR
DE TOI-MEME.
   
 
 
IL Y A UNE COHUE INCROYABLE,
LE BRUIT EST ASSOURDISSANT.
TU ENTENDS LE COMPTE
A REBOURS FINAL.
PARTEZ!
LE MARATHON A COMMENCE.